Témoignages

Bonjour Mary

Je voudrai aujourd’hui t’apporter mon témoignage sur les ateliers en alimentation que tu proposes avec Véronique Sophrologue et Fleur Psychomotricienne.

J’ai eu la chance de participer au tout premier que tu as mis en place il y a quelques années avec Véronique et celui de cette année enrichie de la présence de Fleur.

J’ai pu en constater l’évolution et voir combien vous étiez capables d’enrichir au travers de vos ateliers la demande et les besoins du corps pour l’aider à se libérer.

Alors un grand merci pour l’écoute que vous offrez à notre corps en ouvrant un espace où il peut se dire, se confier s’abandonner à laisser sortir ce qui le pollue, ce qui l’enferme, ce qui lui fait mal.

Car mon corps avait besoin de parler d’être écouté avant que je puisse moi-même aussi l’entendre et c’est ce que tu proposes aux travers de ces ateliers, tu  lui redonnes la parole, mais une parole juste libérer des croyances et du regard de l’autre, de son propre jugement, vous nous apprenez à l’aimer, à le respecter et apprendre à bien le nourrir.

Car il s’agit bien de nourriture, celle de nos pensées mais aussi celle plus concrète alimentaire que j’ingurgitai sans conscience de son incidence.

Vous m’avez appris toutes les trois à écouter et bien comprendre ce qui se joue au travers de la nourriture (les frustrations, les blessures d’enfance, ce grand vide à combler, le manque d’amour non reçu qu’on attend et qui rend insatiable).

J’ai été rencontré tout cela avec vous, accompagnée, écoutée par le groupe qui osait lui aussi s’exprimer et je n’étais plus seule au contraire le groupe m’a enrichi chaque semaine nous avancions ensemble encouragée par les témoignages, les avancées en conscience chacune à notre rythme.

Mon regard a changé, je prends  le temps d’écouter mon ressenti je prends le temps de savourer ce que je mange, je mange beaucoup moins vite et mon mari lui aussi profite de cette nouvelle façon d’appréhender le moment du repas.

 J’ai traversé des moments difficiles mais riches aujourd’hui de celle que je deviens présente à l’écoute de mes besoins, assumant et aimant mon corps tel qu’il est.

C’est un chemin, et j’encourage tous ceux ou celles qui n’aime pas leur corps à faire. 

Quelquefois il faut savoir reconnaître que seule on ne peut pas s’en sortir et ne pas refuser ceux qui sont sur le chemin dans cette rencontre avec nous-même  pour nous aider à bien se nourrir pour grandir.

Un grand merci à toutes les trois pour tout cela.

 J.  Participante des ateliers Alimentation Sophrologie Psychomotricité


Bonjour Mary,
Je ne sais pas si vous vous souvenez de moi, nous avons fait un bout de chemin ensemble en 2011.
Je voulais vous donner des nouvelles après 2 ans et demi déjà… Que le temps passe vite.
En complément de notre travail, j’ai ressenti le besoin de travailler plus en profondeur et plus largement. Nous en avions parlé ensemble. Je n’ai pas fait dans la demi mesure. J’ai entamé une psychanalyse en novembre 2012. Dur dur, mais bon bon….
J’ai suivi vos conseils, j’ai été bienveillante envers moi-même…
Et tout ce travail semble vouloir payer. J’avais stabilisé mon poids depuis notre rencontre en 2011 et une perte de poids s’est enclenchée depuis juin 2013, sans régime. Je suis passée en dessous des 120 kilos depuis quelques semaines maintenant (ça a l’air durable). J’essaie d’appliquer toutes les bonnes pratiques : écouter son corps, sa faim, prendre conscience de ce qu’on avale, repérer la satiété et arrêter de manger quand le signal arrive, manger doucement même quand on a très faim, redécouvrir le PLAISIR de manger même les aliments « interdits » par les vendeurs de rêves, etc…. grâce à cela, j’ai énormément réduit les quantités… à tel point que je ne me reconnais pas… et tout cela en douceur sans douleur… la aussi je ne me reconnais pas. J’ai découvert le plaisir d’être sereine.
Je ne sais pas ou tout cela va me mener, car cela représente beaucoup de changements sans que je les pilotent très consciemment. Mais je voulais partager ce moment avec vous, car vous y êtes pour beaucoup…
Vous faites un boulot formidable, et la tâche est grande pour modifier les comportements encrés dans l’inconscient collectif depuis de si longues années. Qu’il est difficile de faire « avaler » aux personnes en surpoids qu’on peut maigrir sans régime en étant en paix avec soi-même. Les encouragements ne sont pas de trop.
Je vous donnerai régulièrement des nouvelles, encore merci.
A bientôt.

N. jeune femme suivie pour perte de poids


Quand on est anorexique, on n’a pas vraiment envie de parler de nourriture…. Ou plutôt si, justement, on a envie d’en parler parce qu’on a envie d’en manger…. Mais on ne peut pas. Tout le monde vous dit de manger : vos proches, les médecins, les nutritionnistes…. Mais on ne peut pas.
On ne peut pas parce qu’on a peur, peur de soi, des autres, de trop manger, de lâcher prise. J’ai vécu ces peurs pendant près de 15 ans et je crois pouvoir dire que je n’ai plus peur…. Parce que Mary est là.
Ca peut paraître un peu idiot, gamin même, surtout pour une femme de 31 ans, mais je sais que je peux expérimenter des choses, retrouver cette liberté formidable de manger de bonnes choses, seule ou avec des amis, parce que Mary est là et qu’elle m’aide à comprendre ce corps qui m’accompagne, et à me faire confiance.
J’ai finalement voulu écrire ces quelques mots pour lui dire simplement merci…. Et pour encourager les personnes « égarées » à lui faire confiance, ou plutôt à apprendre, grâce à elle, à SE faire confiance.

A. femme de 31 ans suivie pour Anorexie Mentale

 

Souvent « on sait », « on voudrait », mais « on ne peut pas ». Toute seule on peut buter sur quelque chose qui semble naturel, logique, simple, mais notre histoire nous a cadenassé dans des schémas, des pensées dont on n’ose pas sortir, par peur de mal faire, et puis, sait-on vraiment comment faire ? Mary est là, toujours à l’écoute, toujours dans la mise en confiance, dans la considération de nos forces et jamais dans le jugement de nos faiblesses. Alors malgré la peur, la confiance est là en elle, reprend en nous. On ose prendre le trousseau de clefs qui nous narguait depuis si longtemps car elle nous a indiqué la porte et sera là à son ouverture. La guérison d’un mal, la recherche d’un bien est un combat qui demande de la force, de la volonté et du temps, Mary sait avec patience et tact les regonfler lorsqu’elles sont dans le rouge, elle sait montrer tout le chemin déjà parcouru pour dompter la patience . C’est peut être difficile de « demander de l’aide », mais ça l’est doublement seul. L’union fait la force : avec ce suivi, oui il n’y a rien de plus vrai !

J.  femme de 25 ans suivie pour Anorexie

 

voici le résumé de mes 20 dernières années au niveau diététique: régimes en tout genre, restrictions, culpabilité et j'en passe ! Et puis j'ai rencontré Mary et là j'ai compris que toutes ces années "diététiquement difficiles" n'avaient servi a rien. Mary m'a appris à écouter mon corps , mes sensations, ,à  ne plus culpabiliser et j'y suis arrivée. Je n'ai plus de frustration, je me fais plaisir. Ce travail a été une formidable expérience puisque dorénavant le mot régime est banni de mon vocabulaire. Etre a l'écoute de mes sensations. Voilà ma nouvelle vie et manger rime enfin avec plaisir. Tentez l'expérience et vous verrez comme votre nouvelle vie sera belle loin de ces soucis diététiques.

Merci Mary.

D. femme de 37 ans suivie pour perte de poids

 

Je me permets de vous envoyer un mail pour vous donner quelques nouvelles J Je viens de me peser … (après 1 mois d’abstinence de balance) et j’ai perdu 4 kilos alors que je stagnais , sans forcement être obsédée par ce que je mangeais, et juste en « m’écoutant ». Je suis trop contente !!!

Ensuite je voulais vous remercier pour toute l’aide que vous m’avez apportée, aide qui était plus psychologique que nutritive. Je commence à me connaitre, et à m’aimer, à dépasser mes limites… La plus belle traduction de ce changement c’est mon évolution en équitation … j’ai totalement changé d’esprit, j’ai beaucoup moins peur , et même si j’ai peur, je me force à sauter … et je prends du plaisir … je n’abandonne plus à la moindre chute …Les personnes du centre équestre ne me reconnaissent plus !!!

Je me sens bien comme je suis maintenant malgré mes soucis aux genoux qui m’empêchent un peu de bouger ( je monte toujours à cheval et je me suis mise à la danse, mais je limite les autres "mouvements"). Je vous ai joint une photo que je trouve très représentative de ce que je suis maintenant !!!

Merci pour tout encore.

O. femme de 23 ans suivie pour perte de poids

 

J’ai consulté Mary pour essayer de réduire un taux de cholestérol trop élevé par l’alimentation, sans en arriver aux médicaments. J’avais essayé par moi-même depuis plusieurs années, avec des résultats variables : plutôt bons l’été quand on peut sortir, faire du sport et s’échapper du travail, plutôt mauvais l’hiver quand on est sédentaire, fatigué et davantage sous pression. C’est l’époque où je cédais à la gourmandise et aux grignotages compulsifs répétés.

Mary m’a appris deux choses essentielles. D’abord, à changer mon regard par rapport à l’alimentation : je n’ai plus à me “priver” de certains aliments mais à faire des choix, d’autant qu’il existe finalement très peu d’aliments totalement proscrits. Le fromage par exemple, c’est 30 grammes par jour, mais j’en choisis du très bon et le plaisir est au rendez-vous. Pour le chocolat, je m’arrête au premier carré au lieu d’en avaler quatre pour apaiser la tension du moment.

Deuxième apprentissage essentiel : quand on choisit de faire un écart ou qu’on y est contraint (invitation chez des amis), privilégier le plaisir et se libérer de la culpabilité. C’est bien plus agréable à vivre et il paraît que l’assimilation est meilleure ! Même si évidemment ces écarts doivent rester peu nombreux.

En fonctionnant ainsi depuis six mois, je me suis mis “en paix” avec mon alimentation. J’ai perdu 2 kg alors que je n’ai pas de surpoids (mais ces 2kg en moins font paraît-il baisser mécaniquement le cholestérol). Je viens de faire une analyse et mon taux de mauvais cholestérol est descendu de presque 20%, à un niveau qui ne nécessite pas de médicaments.

B. homme de 49 ans suivi pour hypercholestérolémie

 

Merci vraiment beaucoup pour tout ce que vous faîtes....

Ce midi, le resto fut super et j'en ai bien profité.... beaucoup grâce à vous ! C'était très sympa ! Et en plus je sais que je peux manger ma tarte au gouter et ne pas me priver ce soir.

Promis, j'essaierai de mettre plus de pain ce soir, j'ai vraiment envie d'y arriver : c'était chouette à midi de pouvoir déjeuner avec des collègues sans trop me poser de questions et sans me dire qu'il allait falloir se priver le soir et le lendemain : Vraiment MERCI !

A . femme de 30 ans suivie pour anorexie mentale

 

Bonjour, à toutes et à tous

Voici un petit témoignage sur mon passage chez Mme Didry 'DIETETCORPS'

Suite à une prise de poids assez conséquente (12 kg!!!) et  ayant eu de bons échos sur les résultats obtenus par un membre de ma famille je décidais pour corriger ce surpoids de  contacter Mme Didry avec pour but: avoir un résultat durable,

J'avais déjà fait moi même des régimes où, bien sur, j'avais obtenu une perte de poids cependant non durable.

Ce qui m'a intéressée dans ce processus dietecorps (Mme. DIDRY) c'est qu'il y a un suivi comportemental et une hygiène alimentaire qui vont tous deux de pair, qui ont déclenché un déclic d'où uneperte de poids de 13,5 kg. Génial et en plus pas de contraintes liées.

Je conseille DIETECORPS a tous et à toutes j'ai été ravie du résultat obtenu et de la relation que j'ai eu avec Mme Didry. Ce résultat dure depuis maintenant deux années.

J'ai retrouvé un équilibre dans tous les sens du terme.

I. Femme de 41 ans Suivie pour perte de poids

 

Je tiens à vous remercier pour le travail que nous avons pu accomplir ensemble car grâce à vos bons soins j'ai réussi à prendre les kilos qui me faisaient jusqu'alors tant défaut et contrairement à ce que l'on pourrait penser instinctivement ce n'est pas une chose facile! Ayant auparavant consulté grand nombre de médecins généralistes ou spécialisés sans résultat probants, vous avez été la seule à trouver les bons mots et les solutions adaptées à ma situation. Vous avez été la seule suffisamment à l'écoute pour comprendre que loin de refuser de m'alimenter, j'avais véritablement le désir de prendre du poids mais que face à l'ampleur de la tâche, et ayant perdu tous repères de faim et de satiété je me trouvais bien désarmée. Un grand merci et au plaisir de vous revoir.

F. femme de 27 ans Suivie pour reprise de poids sans pathologie

 

Témoignages réalisés sans trucage !!! Je leur ai simplement demandé un témoignage de leur travail avec moi. J’ai ensuite repris leurs messages dans leur intégralité et n’ai rien changé.